Accueil

Séance inaugurale "Une économie morale du châtiment" de la Chaire Henri JANNE 2018


Lundi, 5 Février, 2018 - 10:58

Chaire Henri JANNE

CONFÉRENCE INAUGURALE :

"Une économie morale du châtiment"

Mardi 27 février 2018 de 18h30
Auditoire R42.5.503
(Bâtiment R42, Niveau 5, salle 503, campus du Solbosch, ULB)
Entrée libre

par Didier FASSIN
Professeur de Sciences sociales,
Institute for Advanced Study, Princeton,
Directeur d'études, EHESS, Paris
.

 

Thème général : "Anthropologie morale, ethnographie critique et science sociale publique"

Chaire Henri JANNE
Cette chaire a été créée en l'honneur de l'éminent sociologue Henri Janne de l'ULB décédé en 1991. Le Professeur Henri Janne fut aussi Recteur de l'Université, Sénateur et Ministre de l'Education nationale.
Depuis 1992, cette chaire accueille des enseignants, majoritairement étrangers, de haute réputation, pour faire un cours de 12 heures. Depuis sa fondation, la chaire a accueilli plus de vingt titulaires, en provenance de France, du Québec, de Grande-Bretagne et de Suisse, rémunérés par les intérêts du capital détenu par le Fonds Henri Janne.

Lauréat 2017-2018 : Didier FASSIN
Didier Fassin est un anthropologue, sociologue et médecin français. Il est professeur de sciences sociales à l'Institute for Advanced Study de l'Université de Princeton et directeur d’études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Ses recherches ont d’abord porté sur les questions de santé puis se sont orientées vers les enjeux politiques et moraux des sociétés contemporaines. Il s’intéresse de manière croissante aux questions morales et politiques posées par la prise en charge de personnes confrontées à des situations de précarité ou de domination : pauvres, chômeurs, migrants, réfugiés, orphelins du sida en Afrique, victimes de catastrophe au Venezuela, populations opprimées en Palestine. S’appuyant sur de longues enquêtes de terrain, ses recherches portent, d’un côté, sur le développement de logiques compassionnelles et de pratiques humanitaires, de l’autre, sur le déploiement de politiques répressives à travers la police, la justice et la prison.

Conférence inaugurale : "Une économie morale du châtiment"
Les sociétés contemporaines traversent un moment punitif sans précédent en temps de paix. Comment comprendre cette évolution qui n’est pas corrélée à un accroissement de la criminalité et de la délinquance ? S’appuyant sur un travail ethnographique conduit pendant dix années sur la police, la justice et la prison, et mobilisant une approche généalogique nourrie de philologie, d’ethnologie et d’histoire, la conférence s’efforcera de répondre à trois questions : Qu’est-ce que punir? Pourquoi punit-on ? Et qui punit-on ? L’économie morale du châtiment ainsi reconstituée ouvre une perspective pour repenser la réponse sociale aux violations de la norme et de la loi.

Conférence inaugurale  :

  • "Une économie morale du châtiment" 
    Mardi 27 février 2018 de 18h30
    Lieu: Auditoire R42.5.503, Bâtiment R42, Niveau 5, salle 503, campus du Solbosch, ULB, Campus du Solbosch, Avenue F. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles PLAN
    Entrée libre

Leçons suivantes sur le thème général :

  • Mercredi 28 février 2018 de 9h à 12h au local R42.5.103
  • Mercredi 28 février 2018 de 14h à 16h au local UA4.222
  • Jeudi 1er mars 2018 de 9h à 12h au local NB2.VIS
  • Jeudi 1er mars 2018 de 4h à 16h au local AW1.126

Information importante concernant l’accessibilité au campus du Solbosch :
A partir du 12 février 2018, les accès au campus seront modifiés suite à un projet de réaménagement de l’avenue F. Roosevelt.
Plus d’informations
: cliquez ici

Toutes les leçons seront données en français et sur le Campus du Solbosch, Université libre de Bruxelles

Renseignements :  com.philoscsoc@ulb.ac.be

Conférence organisée par la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l’ULB